Non classé

Prière du Lundi 09 Novembre 2020

''Seigneur, donne-moi un cœur qui t''écoute !''
(1 Rois 3 v9)

Silence  

''Si le Seigneur ne bâtit la maison, les bâtisseurs travaillent en vain ; si le Seigneur ne garde la ville, c'est en vain que veillent les gardes. En vain tu devances le jour, tu retardes le moment de ton repos, tu manges un pain de douleur : Dieu comble son bien-aimé quand il dort. ''
(Psaume 127 )

Lecture :

''Jésus Christ, vous l'aimez sans l'avoir vu, en lui vous croyez sans le voir encore ; aussi tressaillez-vous d'une joie ineffable et glorieuse, en remportant, comme prix de la foi, le salut de vos âmes.''
(1 Pierre 1 v8.9)

Silence

Méditation :

L’amour sème en nous des certitudes plus fortes que
la vue ou la raison. Des certitudes fondées sur une
relation qui engage l’être tout entier. C’est pourquoi
les grandes eaux ne pourraient éteindre l’amour (Ct
8,7), surtout quand il s’agit de l’amour du Christ.
Notre foi surgit de la découverte émerveillée du
pardon et de la tendresse de Dieu, de l’accueil du salut
offert en Christ. Alors naît une paix qui surpasse
toute intelligence (Ph 4,7). Heureux, s’exclame le
Ressuscité, ceux qui croiront sans avoir vu ! (Jn
20,29)
Mieux encore, l’amour en Dieu est éternel ; il ne
disparaît jamais (1Co 13,8). La confiance en lui
jamais ne sera déçue. Le Seigneur nous réclame pour
demeurer toujours avec lui : la foi conduit au salut.
Les temps sont moroses. Pourtant, nous voici invités
à tressaillir de joie ! Redécouvrons, dans la solitude
peut-être, la plénitude du bonheur en Dieu. Jésus
vient à nous pour que sa joie soit en nous et que notre
joie soit parfaite (Jn 15,11).

                 (F. Caudwell)

Prière :

Béni soit Dieu qui nous a révélé, dans son amour, sa
volonté à notre égard !
Béni soit Dieu, pour la bonne nouvelle de son salut !
Nous étions sans espérance, et maintenant nous
savons que Jésus-Christ est venu dans le monde pour
sauver les pécheurs.
Heureux nos yeux de voir ce qu’ils voient ; heureuses
nos oreilles d’entendre ce qu’elles entendent !
Dieu parlait autrefois par les prophètes ;
il nous a parlé, à nous, par son Fils,
en qui sont renfermés tous les trésors de la sagesse et
de la science.
Bénissons Dieu, notre Père, qui nous donne part à
l’héritage des saints dans la lumière.
Marchons comme des enfants de lumière !
Que le Père de notre Seigneur Jésus-Christ,
le Père de gloire,
nous donne l’Esprit de sagesse et de révélation ;
qu’il ouvre les yeux de notre entendement,
afin que nous sachions quelle est l’espérance
à laquelle nous sommes appelés,
et quelles sont les richesses du glorieux héritage qu’il
réserve aux siens. Amen.

Prières libres

Hymne :

S’endormir dans la paix,
Ouvrir les yeux sur ton visage,
Et découvrir que ton image,
Presqu’effacée du cœur trop lâche,
Est pourtant
Fidèlement
L’eau vive où je renais.


S’endormir dans tes mains,
Se retrouver en ta présence
À balbutier avec patience
Un nom secret, plein de silence,
Et pourtant
Tu le comprends,
Ce nom, car c’est le tien.


S’endormir sous la croix,
Se reconnaître dans ta gloire,
Alors mon cœur, si lent à croire,
Verra surgir de sa mémoire
Ce matin
Où tu survins
Pour vivre sous mon toit.
               (P.-Y. Emery)

Silence

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *