Non classé

Prière du mercredi 18 Novembre 2020

''Seigneur, donne-moi un cœur qui t''écoute !''
(1 Rois 3 v9)

Silence  

''Seigneur, corrige-moi sans colère, et reprends-moi sans fureur. Pitié, Seigneur, je dépéris ! Seigneur, guéris-moi ! Reviens, Seigneur, délivre-moi, sauve-moi en raison de ton amour ! Je m'épuise à force de gémir ; chaque nuit, je pleure sur mon lit : ma couche est trempée de mes larmes. Le Seigneur entend mes sanglots ! Le Seigneur accueille ma demande, Le Seigneur entend ma prière. '
(Psaume 6)

Lecture :

''Toute chair est comme l'herbe, et toute sa gloire comme la fleur de l'herbe : l'herbe sèche et sa fleur tombe ; mais la parole du Seigneur demeure éternellement. Or, cette parole, c'est l’Évangile qui vous a été annoncé.''
(1 Pierre 1 v 24 - 25)

Silence

Méditation :

Pierre s’appuie sur des mots qui ont traversé les
siècles : il cite le prophète Ésaïe (Es 40,6-8). Depuis
les temps anciens, Dieu avait promis de ne jamais
nous abandonner. Sa Parole demeure ; elle deviendra
l’Emmanuel – Dieu avec nous.
La pandémie rappelle aux créatures leur fragilité. Et
nos projets s’étiolent subitement, comme des fleurs
fanées.
Mais l’Évangile proclame ce qui demeure : dans le
champ de ce monde, au milieu des herbes folles, Dieu
a pris racine.
En Jésus, la Parole s’est faite chair, plante vivace qui
passe tous nos hivers, fleur d’un perpétuel printemps.
Lui-même disait : En vérité, en vérité, je vous le dis,
si le grain de blé qui tombe en terre meurt, il porte du
fruit en abondance. (Jn 12,24)
Christ est ressuscité, réponse à nos pleurs et à nos
prières. Pierre le suggère déjà :
il est la guérison de nos blessures, il est le salut, il est
la vie, éternellement. 

              (F. Caudwell)

Prière :

Seigneur, tu nous as permis d’entendre les appels de ta
Parole.
Accorde-nous de les retenir dans notre cœur,
afin qu’instruits par ta voix
nous nous consacrions à toi sans réserve,
pour te servir fidèlement et pour t’appartenir toujours.
Répands sur ton Église universelle
ton Esprit créateur,
qui éclaire et qui donne la vie.
Fais que tous ceux qui confessent ton nom,
dans une même foi et un même amour,
s’unissent plus étroitement à Jésus, leur Sauveur.
Nous recommandons à ta miséricorde les plus
fragiles, les opprimés, les malades, les mourants,
tous ceux qui sont dans la détresse et l’angoisse.
Retire des liens de l’erreur ceux qui se sont éloignés
de toi, et introduis-les dans la communion de tes
enfants.
Exauce, Seigneur, les demandes que nous t’adressons.
Accorde-nous en ce monde la connaissance de ton
Évangile
et dans les temps à venir la vie éternelle,
en Jésus Christ, notre Seigneur. Amen.

Prières libres

Hymne :

À Toi, mon Dieu, je me donne,
Je me donne tout entier !
Ton amour est ma couronne,
Ta force est mon bouclier.
Je Te donne mes journées,
Mes succès ou mes revers ;
Je Te donne mes années,
Mes printemps et mes hivers ;
Mes désirs avec leur flamme,
Que Tu peux seul apaiser,
Et les rêves de mon âme
Que Tu veux réaliser.
Dans la joie ou la souffrance
Je veux Te suivre en tout lieu ;
Toute ma vie à l’avance,
Je Te l’apporte, ô mon Dieu.

               (E. Monod)

Silence

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *