Non classé

Prière du Lundi 14 Décembre 2020

''Il est bon d'attendre en silence le secours du Seigneur...''
(Lm 3 v 26)

Silence  

''Pour toujours, ta parole, Seigneur, se dresse dans les cieux. Ta fidélité demeure d'âge en âge, la terre que tu fixas tient bon. Si je n'avais mon plaisir dans ta loi, je périrais de misère. Jamais je n'oublierai tes préceptes : par eux tu me fais vivre. Je suis à toi : sauve-moi ! Agis pour ton serviteur selon ton amour, apprends-moi tes commandements. Je suis ton serviteur, éclaire-moi : j'aime tes volontés, plus que l'or le plus précieux. ''
(Psaume 119 v 89-104)

Lecture :

''Puisque le Christ a souffert dans la chair, vous aussi armez-vous de la même conviction : celui qui a souffert dans la chair a rompu avec le péché, pour vivre le temps qui lui reste à passer dans la chair, non plus selon les convoitises des hommes, mais selon la volonté de Dieu. ''
(1 Pierre 4 v 1-2)

Silence

Méditation :

Vivre selon la volonté de Dieu est une joie qui
combat la souffrance, un or précieux, parfois purifié
par le feu (1P 1,7).
Celui qui souffre avec le Christ, ou pour le Christ,
pressent ce que le péché a fait subir à son Sauveur.
Il réalise également ce que son propre péché fait
subir aux autres.
Le serviteur du Seigneur soulage alors la misère ; il
trouve son plaisir dans le bonheur de son frère.
Le péché a crucifié Jésus, persécuté l’Église,
opprimé les pauvres, meurtri le prochain. Les
convoitises des hommes provoquent la guerre ; le
don de Noël apporte la paix.
Car Christ est vainqueur du péché. En lui, même la
mort a engendré la vie. En souffrant dans sa chair,
il est devenu la lumière qui illumine tout homme (Jn
1,9).

              (F. Caudwell)

Prière :

Dieu tout-puissant, nous te louons pour Jésus,
venu apporter ta lumière dans un monde de
souffrances.
Lorsque les temps furent accomplis,
il est descendu jusqu’à nous
pour nous élever jusqu’à toi.
Par lui, tu nous conduis de l’ignorance
à la connaissance de ta gloire.
Par lui, tu nous délivres de la servitude du péché,
pour nous donner la liberté, le bonheur et
l’espérance de tes enfants. Par lui, tu nous sauves de
la mort et tu nous rends la vie.
Au moment favorable, tu as ouvert un chemin pour
la venue de ton Fils.
Prépare aussi nos cœurs pour l’accueillir. Rendsnous vigilants dans la prière et attentifs au bien de
nos frères.
Purifie nos vies, afin que Jésus trouve en nous une
demeure prête pour le recevoir. Amen.

Prières libres

Hymne :

Des cieux vers nous s’avance
Un merveilleux vaisseau
Portant notre espérance :
Le Fils du Dieu très haut.
Il va sous les étoiles
Silencieusement ;
L’amour en est la voile,
Le Saint-Esprit, le vent.
Voilà qu’il touche à terre,
Il est enfin au port ;
Le Christ, oh ! quel mystère,
Assume notre sort.
À Bethléem, l’étable
Reçoit l’enfant divin :
Sacrifice admirable
Qu’il faut louer sans fin !

               (D. Sudermann / trad. Pierre Lutz)

Silence

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *